retour à l'accueil

Compte-rendu Assemblée Générale de S.O.S. LEZ ENVIRONNEMENT
20 Mars 2018

L’Assemblée Générale ordinaire de l’association SOS-Lez-Environnement s’est tenue le mardi 20 février 2017 à 18h30, salle du Devézou à Montferrier-sur-Lez. Elle a réuni une vingtaine d'adhérents membres actifs. Le nombre de procurations de membres actifs était de 8.

Son ordre du jour était le suivant :

- Présentation du rapport moral de l'année 2017
- Présentation du rapport d'activité de l'année 2017
- Présentation du rapport financier de l'année 2017
- Discussion et approbation des rapports
- Élection d'uu nouveau membre au Conseil d’Administration
- Actions envisagées pour l'année 2018 et perspectives financières
- Moment convivial et projection d'un film d'archive sur Montferrier dans les années 50

Présentation du rapport moral de l'année 2017
Le rapport moral a été présenté par le Président en exercice, M. Jean-Michel Hélary. e rapporteur rappelle et justifie les orientations qui avaient été approuvées lors de la précédente réunion de l’Assemblée Générale, en mettant l'accent sur l'engagement très fort de notre associaiton dans la lutte contre le projet Oxylane.

Voir ici le texte intégral du rapport

Présentation du rapport d'activité de l'année 2017
Le rapport d'activité a été présenté par le Président en exercice, M. Jean-Michel Hélary, avec un support visuel. Le rapporteur rappelle les principaux événements marquants et les actions qui ont été menées, en accord avec les orientations qui avaient été approuvées lors de la précédente réunion de l’Assemblée Générale.

Voir ici le texte intégral du rapport.

Présentation du rapport financier 2017
Le rapport financier a été présenté par la trésorière en exercice, Mme Françoise Hélary. Le bilan fait apparaître un budget en équilibre, avec un excédent de 747,20€. Mais, si l'on tient compte du report du remboursement de certaines dépenses qui n’apparaîtront sur les relevés qu'en début de l’exercice 2018 (correspondant à une somme globale de 451,37€), on obtient un total de dépenses de 1144,17€, l’excédent n’étant plus alors que de 295,83€, ce qui est assez proche de l’excédent de fin 2016 (331,97€). Les avoirs se montent à 4950,15 € sur le compte bancaire au 31 décembre 2017. Les deux principaux postes de dépenses sont les tracts et banderolles, et les cotisations. Les recettes proviennent des cotisations et de la subvention de la commune de Montferrier. Le nombre d’adhérents à jour de leur cotisation, de l’ordre de 90, est en légère baisse. Cette bonne santé financière nous permet d’envisager des actions permettant de donner plus de rayonnement à notre association, notamment en vue d'une campagne de'adhésions/réadhésions. Elle nous permet aussi de faire face à des imprévus, à condition de rester dans des limites raisonnables, liés par exemple aux aléas juridiques de la lutte contre Oxylane.

La trésorière rappelle que, pour des raisons pratiques, c’est notre association qui gère le budget des recours judiciaires contre le projet Oxylane, au nom du collectif associatif OXYGENE qui n’est pas une personne morale. Cela concerne les recettes (produits de la souscription citoyenne, en ligne ou par chèque) et les dépenses (frais d’avocats). Ces opérations apparaissent donc sur les relevés bancaires, avec deux comptabilités bien distinctes, le budget"Oxygène" étant gérésur le compte Livret A. En 2017, les rentrés (montant des souscriptions) a été de 2 045€ et le totaldes dépense (frais d'avocats) de 3498€. Au 31 décembre 2017, le solde du compte "LivretA" Oxygène s’élevait à 8 600,80€.

Voir ici le détail.

Discussion et approbation des rapports
Aucune question n'ayant été soulevée, l'Assemblée Générale a approuvé les rapports moral, d'activité et financier à l'unanimité des membres présents ou représentés

 

Élection d'un nouveau membre au Conseil d’Administration
L’actuel Conseil d’Administration a été élu par l’Assemblée Générale du 8 février 2016, pour trois ans (article 9 des statuts). Or, depuis le décès de l'ancien Président Henri Bracco, une place reste vacante. Le CA a lancé un appel à candiatures, un mois avant la tenus de cette AG. Aucune candidature ne s'est manifestée. Le président faitun nouvel appel à candidatures, mais personne ne se déclare. Le Consiel d'Administration ne sera donc plus composé que de 8 membres, jusqu'à la prochaine AG.

Il en est de même pour les membres observateurs : actuellementvau nombre de deux, ils pourraient être portés à Quatre. Mais aucune candidature ne s'est manifestée.

Actions envisagées pour 2018 et perspectives financières
Le président demande à l'Assemblée d'approuver les actions suivantes, projetées pour 2018 :

- Oxygène : Engagement du Recours Lois sur l’eau

- Participation au collectif déplacements doux de la vallée du Lez

- Aqueduc de Saint Clément : 2 associations sont en charge de la protection de l’aqueduc : Non au Béton sur MONTPELLIER, SOS LEZ sur MONTFERRIER et St CLEMENT de RIVIERE avec l’aide de plusieurs habitants de cette commune. Une initiative de trois viticulteurs qui consiste à commercialiser une cuvée spéciale de l’Aqueduc, 1€ étant reversé par bouteille vendue au profit la protection de l’Aqueduc, va se mettre en place au premier semestre. Une sortie Aqueduc sur trois demi-journées sera organisée en Mai avec l’intervention d’un historien de l’aqueduc et de celle d’un spécialiste en flore méditerranéenne. Cette sortie sera partagée avec les membres d’ASSOPIC.

- Projet d’un chemin de randonnée dans le massif du BAILLARGUET : Ce projet porté par la Fédération Départementale de Randonnée Pédestre et les clubs de randonnée de MONTFERRIER et de CLAPIERS est en cours d’élaboration, il nous sera présenté dans le courant de l’année.

- Arasement du seuil du GASCONNET Une étude menée par le syndicat du bassin du Lez ( SYBLE ) sur les ouvrages transversaux du Lez ( les seuils ) préconise de supprimer le seuil du Moulin du Gasconnet situé sur le territoire de MONTFERRIER à motif de rétablir la continuité écologique. Un courrier co-signé par notre association et envoyé au SYBLE souhaite l’étude d’une solution alternative à l’arasement et la mise en valeur de ce site patrimonial. Durant l’année 2018 nous poursuivrons cette action de protection des seuils du Lez.

- Travaux en relation avec les documents d’urbanisme. Notre agrément préfectoral implique que nous soyons consultés durant la mise en place des documents structurants d’urbanisme : SCOT et PLU. Nous devrions ainsi intervenir en 2018 dans l’enquête publique du SCOT de la communauté de communes du Grand Pic saint Loup et dans celle du PLU de Saint Clément de Rivières.

Ces actions sont approuvées à l'unanimité.

Les autres actions envisagées pour 2018 sont les suivantes :
- Actions contre le projet Oxylane,
- liaison piéton-cylistes village - Caudalie - Baillarguet,
- conférences (thèmes, conférenciers …),
- comité de pilotage « Natura 2000 Lez »,
- bulletin associatif (Rédaction, fabrication, distribution). ,
- participation à des journées proposées par la fédération FNE,
- Boucle pédestre Rive Gauche du Lez / Bois de Clapiers (en collaboration avec des associations clapiéroises),
- propositions de sorties « nature » (observation de la flore, de la faune, lecture des paysages, patrimoine etc.),
- Veille contre les décharges sauvages en lien avec la modification des conditions d’apports dans les déchetteries de la Métropole,
- Participation à l’AG FNE à MONTPELLIER

Les adhérents sont fortement incités à formuler leurs propres propositions, et si possible à les mettre en œuvre, excellent moyen de gagner de nouveaux adhérents !

Concernant les perspectives financières, la trésorière rappelle que les cotisations sont valables pour l’année civile en cours, et ce depuis la décision de l’Assemblée Générale du 27 janvier 2012. Par ailleurs, elle recommande de bien faire la distinction entre les dons effectués au titre de la souscription pour les recours juridiques contre le projet Oxylane et le renouvellement des cotisations. Ainsi, elle demande que la nature du versement : « cotisation SOS» ou « souscription Oxygene » soit précisé au dos du chèque, ceci afin de maintenir la clarté de gestion du compte.

 

L'assemblée Générale se clôt ensuite vers 20h30, avec la projection d'un film d'archive sur Montferrier dans les années 50, d'une durée d'environ 20 minutes. Ce film, initialement muet, a été réalisé par Albert Masri, et il a été "sonorisé" pour l'AG par Bernard Alexandre, Sissi Alexandre, Jacqueline Bracco, avec des commentaires sur les images et des illustrations musicales. S'en est suivi une petite collation partagée, avec notamment des vins du domaine Puech, à Saint-Clément-de-Rivière, l'un des trois viticulteurs qui participera à l'opération "Cuvée de l'Aqueduc", que nous remercions.

 

retour à l'accueil